Memorylab Productions

Bio Nouha Bakkal Mahmdi

Née en 2002 à Ahfir , Nouha est une jeune fille d’origine marocaine et qui a grandi en Belgique. Sa famille vient s’installer en Belgique quand elle a trois ans. Son père vient donner des cours d’arabe aux enfants belgo marocains. Passionnée par le théâtre, elle intègre le collectif de théâtre “Transfo Collet” du GC De Kriekelaar en 2018 et participe à la performance “Trigger of Happiness” de Ana Borralho et Joao Galante à Beursschouwburg (avril 2018) . Intéressée par la vidéo, elle participe à plusieurs ateliers dont le Memory Lab en 2018 qui lui permet d’apprendre à filmer et de créer son premier film “Le vent nous portera”. En 2019, toujours dans le cadre de l’atelier Memory Lab, Nouha crée son deuxième court métrage “Je(u)” sous la supervision de la documentariste Vida Dena.

 

Filmographie

“Le vent nous portera”, Belgique, 2’30, 2018
(deuxième prix au “Festival DOC-Ket” – juillet 2018)

“Je(u)”, Belgique, 10’, 2019
(Projeté au festival Brussels in Love (GC De Kriekelaar) et à au Centre culturel La Vénerie

 

Vida Dena

Née en 1984 à Téhéran, Vida Dena est une documentariste iranienne qui vit et travaille à Bruxelles depuis 2011. Elle réalise des films documentaires, dessine, peint et donne également de nombreux cours et ateliers dont celui donné pour l’asbl MemoryLab dans lequel elle accompagne de jeunes réalisateur et réalisatrice, de l’écriture jusqu’au montage.

MemoryLab (Ciclope) est une asbl basée à Bruxelles, composé d’une équipe internationale qui se consacre à la promotion de la création audiovisuelle en Belgique. Elle agit notamment via des ateliers de création vidéo destiné prioritairement à un public de jeune adultes agé de 16-24 ans et de primo-arrivants. 


 

Le vent nous portera, 2’30, Belgique, 2018

Nouha interview son petit frère Marwane au sujet de ses origines doubles : belges par son lieu de naissance et d’enfance, et marocaine par ses parents. Une conversation autour de la difficile construction de l’identité quand on est enfant d’immigrés. Car plus on tente de la fixer, plus cette identité nous échappe.

 

JE(U) et LE VENT NOUS PORTERA sont deux films court-métrage de Nouha Bakkal Mahmdi, 17 ans, réalisés au cours de l’atelier MemoryLab à Bruxelles supervisé par la documentariste Vida Dena.